logo_used_by_facebook
Share Print

Cuisine

Le chocolat, cette indispensable gourmandise !

Star de Pâques et des fêtes de fin d’année, le chocolat est la friandise la plus appréciée des Français. Le point sur ses bienfaits, les manières de le consommer et les nouveautés du moment.

Les multiples bienfaits du chocolat

Contrairement aux idées reçues, le chocolat n’a pas tous les vices ! Il cache même bien son jeu. Ses tanins ont pour vertu des propriétés anti-inflammatoires, anticancérigènes et protectrices du système cardio-vasculaire. Le cacao contient du magnésium conseillé pour lutter contre le stress et l’anxiété. Les vitamines B1 et B2 sont quant à elles bonnes pour le système nerveux et la vitamine A est recommandée pour la vue. Enfin, qu’il soit noir ou au lait, le chocolat vous empêche de broyer du noir ! En cause, les euphorisants et antidépresseurs qu’il contient, dont la caféine. Attention cependant à ne pas en abuser, car sa consommation excessive peut entraîner une crise de foie dont tous les enfants et les adultes se souviennent !

Le chocolat, cette « bonne pâte » associée au plaisir

97 % des Français mangent du chocolat au moins une fois par semaine, pour une consommation annuelle moyenne d’environ 6,3 kg par personne*. Accommodant, il se décline de multiples façons : tablettes, gâteaux, bouchées fourrées, mousses, boissons, bonbons, poudres, biscuits, pâtes… Comme le chocolat peut se marier harmonieusement avec des composants variés, n’hésitez pas à le choisir en tablettes aux noisettes, aux fruits secs ou aux épices pour optimiser ses effets protecteurs et reminéralisants. Les alliances s’envisagent enfin avec des boissons susceptibles de le mettre en valeur et d’en révéler l’éclat. Exemples : le café ou le thé, qui sont par ailleurs des sources d’antioxydants.

Le chocolat, matière propice à la stimulation créative

Parmi les nouveautés à découvrir en boutiques, on peut noter une myriade de pâtes à tartiner, dont certaines revendiquées sans huile de palme ; les préparations toujours plus abouties de fondants, moelleux et cookies ; de nombreuses recettes de tablettes mixant chocolat et fruits exotiques, fleurs au parfum délicat, épices et gâteaux revisités. Question tendances, on découvre des « grands crus » et éditions limitées issus de différentes variétés de fèves et de terroirs du Venezuela, d’Équateur, de Tanzanie… Les maîtres chocolatiers japonais séduisent aussi, en mêlant chocolat traditionnel et saveurs d’Asie : wasabi, thé vert, sésame noir, yuzu… Enfin, plus confidentiel mais de plus en plus visible, le chocolat cru, qui rappelle fortement la truffe. De quoi assurer la surprise des sens sans perdre le gourmand.

 

* Sources : Syndicat du chocolat, chiffres 2010.

 

Crédits : Shutterstock

Plus d'infos sur ces thèmes : épicerie, produits frais, guide, hygiène, famille, nutrition, conseils, alimentation

Commenter cet article
à vous la parole
  • Laurence  | 07/05/2015
    Toujours intéressant les articles sur le chocolat . Dans notre famille nous en consommons beaucoup et nous dépassons largement la moyenne des français

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés