« Fruits et légumes moches », victimes de leur différence

Trop petits, trop tordus, trop moches… De forme bizarroïde ou de taille inadaptée, certains fruits et légumes sont condamnés, dès la récolte, à être écartés des circuits de vente. Ils représentent pourtant 40 % de la production en France ; des produits « non calibrés » qui portent, malgré eux, les stigmates du gaspillage… pour délit de sale gueule !