logo_used_by_facebook
Share Print

Développement durable

Récupérer l’eau de pluie pour le jardin et l’entretien

Participer à la préservation de notre environnement passe par de nombreux gestes qui peuvent faire la différence. Parmi eux, la récupération d’eau de pluie. Petit guide des moyens disponibles.

La cuve hors-sol

Recommandée pour les néophytes, la cuve hors-sol est très facile à installer, puisqu’il suffit de la placer à l’extérieur, d’y brancher un tuyau d’arrosage et de la relier directement à la gouttière pour récupérer l’eau de pluie. Équipés d’un filtre pour débarrasser l’eau des insectes et des feuilles mortes, ces modèles hors-sol proposent des contenances allant de 200 à 500 litres, quantité équivalente à l’arrosage d’un jardin de 50 m².
D’un prix abordable, les plus petits modèles sont disponibles à partir de 40 euros.

La cuve enterrée

Si la solution de la cuve hors-sol est la plus facile d’installation et la plus abordable, elle limite considérablement les capacités de récupération. Pour développer votre contenance, il faudra faire le choix d’une cuve enterrée qui, de plus, vous permettra de conserver l’aspect de votre jardin intact. Celle-ci sera directement raccordée à votre gouttière et conservera l’eau à l’abri de l’air, du gel et de la lumière. Ces citernes de récupération d’eau de pluie peuvent rester indépendantes ou bien être raccordées aux canalisations de la maison, si vous souhaitez utiliser votre eau de récupération pour des usages d’intérieur.

Les impératifs d’entretien

Quel que soit le modèle utilisé, conserver votre récupérateur d’eau en bon état nécessite un entretien régulier. Il est conseillé de vider votre cuve tous les cinq ans pour la nettoyer intégralement et enlever toutes les particules qui sont passées aux travers des différentes filtrations. Si vous souhaitez utiliser votre eau de récupération pour des usages d’intérieur, vous devrez limiter le développement bactérien. Pour cela, vous pouvez installer un système d’oxygénation interne de l’eau stockée ou un procédé associant un filtre céramique à l’effet du charbon actif qui vous garantira la propreté de l’eau.

Crédits : iStock / 360

Plus d'infos sur ces thèmes : jardin, eau, guide, maison, anti-gaspillage

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Développement durable
les mieux notés
les plus commentés