4- Les soupes et les veloutés

Oubliés les supplications et les « mange ta soupe ! » Pour que nos progénitures terminent leurs bols sans rouspéter, on agrémente soupe et potage (moins épais et davantage constitué de bouillons) de gruyère râpé et de petits croûtons, de pâtes vermicelles ou tapioca. Un repas complet et équilibré pour le soir qui évite la monotonie puisqu’il existe autant de soupes que de légumes : poireaux, coriandre, pomme de terre, carottes, tomates, potimarron…