logo_used_by_facebook
Share Print

Cuisine

Spécial vins : pour une fête qui pétille !

Pour les grandes occasions, les Français raffolent des bulles : champagne, crémant, clairette de Die, Vouvray*... Mais quelle est vraiment la différence entre ces pétillants ? Comment trouver l’accord parfait vins-mets ?

Le champagne, roi de la fête

Le champagne issu de la méthode champenoise ou méthode dite traditionnelle reste le vin à  bulles préféré des Français (45,5 millions de bouteilles vendus en France en 2015). Il est à servir entre 10 et 12°C, à déguster dans des verres à champagne plus étroits au sommet (des verres tulipes) pour mieux libérer les arômes et admirer les bulles. Et oui, la coupe a été bannie par les spécialistes qui lui reprochent d’empêcher la formation de la mousse. 
Seuls trois cépages sont autorisés pour son assemblage : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Brut ou demi-secs ? Tout est question de sucre. Les champagnes bruts sont moins sucrés que les demi-secs.

Les effervescents

Si le champagne est le vin pétillant par excellence, les effervescents désignent tous les autres vins pétillants conçus en dehors du territoire de la Champagne. Ces vins sont reconnus sous les appellations d'origine contrôlée (AOC). À chaque région son vin pétillant : le Crémant de Bourgogne, d’Alsace ou de Loire est parfait pour accompagner des fruits de mer ou des huîtres, il se rapproche le plus du champagne et coûte environ deux fois moins cher. Outre le prix tout est aussi une question de goût : le crémant a des bulles plus fines que le champagne. La clairette de Die et la blanquette de Limoux sont des vins plus légers en alcool. Ces vins demi-secs sont parfaits pour accompagner un dessert. Les vins mousseux comme le Vouvray sont aussi une belle découverte en bouche avec de fines bulles.

Un apéritif chic et raffiné

En apéritif, selon les régions, il existe des soupes préparées à partir de crémant ou de mousseux. Ainsi la soupe angevine ou la soupe champenoise se composent de crémant de Loire et de Cointreau. À servir bien frais, c’est un cocktail chic et élégant.

Et pour tous ceux qui n’aiment pas les vins pétillants, les vins Sauternes et Monbazillac s’accordent à merveille avec du foie gras. Ces liquoreux sucrés sont aussi parfaits pour accompagner des crustacés ou une viande blanche.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

** Source FranceAgrimer

Crédit : AleksandarNakic/iStock

Plus d'infos sur ces thèmes : article, conseils, Noël

Commenter cet article
à vous la parole
  • Nadine  | 07/12/2017
    Bonne définition des champagnes et pétillants.

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés