logo_used_by_facebook
Share Print

Famille

Bien choisir une activité extrascolaire pour votre enfant

Les propositions d’activités extrascolaires sont nombreuses. Quelle pratique sera la plus adaptée à votre enfant ? Sport, musique, arts plastiques ? Que choisir parmi cette offre pléthorique ? Voici quelques pistes pour identifier ses besoins.

Pourquoi pratiquer une activité extrascolaire ?

Qu’elle soit sportive ou artistique, une activité extrascolaire permet à votre enfant de garder un certain équilibre et de nouer de nouvelles relations. Une activité physique est fortement recommandable parce qu’elle permet de canaliser l’énergie débordante de votre chérubin et de sociabiliser les plus timides. Mais prenez garde, car au-delà de deux activités, cela devient pesant pour l’enfant, qui risque de ne plus avoir de temps pour lui. Pratiquer une activité extrascolaire, oui, mais avec modération !

Que choisir ?

Première règle : être à l’écoute de l’enfant. Ecoutez ses désirs et ses envies. Ne lui imposez rien, proposez-lui.

-  Un enfant contemplatif, aimant dessiner, lire ou faire des travaux manuels, pourra s’épanouir dans des cours d’arts plastiques associant plusieurs disciplines, comme le dessin, la peinture et la sculpture. La musique et le théâtre lui permettront aussi d’exprimer son imaginaire.

-  S’il est timide, optez pour les sports collectifs. En se confrontant aux autres, il prendra conscience du rôle qu’il peut jouer dans une équipe et gagnera progressivement confiance en lui.

-  Si votre boule d’énergie rencontre des difficultés pour se concentrer, les sports associant dépense physique et concentration sont un excellent moyen de le canaliser. Par exemple, les arts martiaux, qui demandent une grande maitrise de soi, ou la capoeira, qui associe danse, jeu collectif et sport de combat de façon ludique.

-  Enfin, vu sous l’angle physiologique, la natation, la gymnastique et la danse conviennent bien au métabolisme de l’enfant, alors que les sports de combat ou même le football peuvent entraîner des blessures fréquentes.

Sa psychologie, autant que sa constitution physique, doivent ainsi rentrer en compte dans son orientation.

Est-ce obligatoire ?

Si votre enfant ne souhaite pas faire d’activités extrascolaires, ne le forcez pas ! Cela doit rester un loisir. S’il est indécis, sachez que les centres sportifs et associatifs proposent souvent une ou deux séances d’essai. Il pourra ainsi voir concrètement si cela lui plaît ou non. Par exemple, la première année d’école de musique permet généralement de s’initier à plusieurs instruments. Ne perdez cependant pas de vue que ces activités prennent du temps, donc n’oubliez pas d’informer votre enfant avant de l’engager pour l’année entière !

Crédits : ©Shutterstock

Plus d'infos sur ces thèmes : guide, famille, enfant, conseils

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés