logo_used_by_facebook
Share Print

Maison et équipements

Chasser l’humidité de son logement

L’humidité dans l’habitation n’est pas un phénomène à prendre à la légère. Elle provoque rapidement des moisissures inesthétiques et malodorantes qui favorisent des problèmes de santé allant du rhume aux graves affections respiratoires en passant par les allergies.
L’humidité n’est pour autant pas une fatalité. Il est tout à fait possible de s’en débarrasser, à condition d’en avoir bien identifié l’origine.

Humidité domestique

La source principale de l’humidité dans l’habitation, ce sont ses habitants et leur mode de vie. L’humidité provient de l’eau émise par les corps eux-mêmes et de celle utilisée lorsque l’on se lave, fait la cuisine, utilise un certain nombre d’appareils électroménagers. L’eau se diffuse invisiblement sous forme de vapeur puis se condense et stagne lorsqu’elle rencontre une surface plus froide.
Il est relativement facile d’éliminer cette forme d’humidité à partir du moment où l’on adopte les bonnes attitudes.

Isolez, mais en laissant respirer le logement !
L’humidité se condense sur les surfaces froides. Isolez les murs extérieurs qui présentent des traces d’humidité, en particulier s’ils sont exposés au nord. Installez des fenêtres double vitrage.
N’obstruez jamais les aérations et les évents des fenêtres, les bouches d’aération des pièces d’eau et gardez un espace d’un ou deux centimètre sous les portes. L’humidité doit s’évacuer à l’extérieur et l’air doit circuler entre les pièces.

Aérez !
La principale cause de l’humidité qui s’installe est le manque d’aération. Ce phénomène est également présent dans les logements modernes ayant une isolation performante.
Ouvrez les fenêtres dans toutes les pièces tous les jours, même pour quelques minutes. Le matin, aérez bien les chambres où l’on a dormi.
Aérez la salle de bains après chaque douche/bain. S’il n’y a pas de fenêtre ou de ventilation, laissez la porte ouverte après l’utilisation.
Aérez lorsque vous faites la cuisine. Une fenêtre entrebâillée est suffisante.
Aérez la pièce pendant que vous faites sécher du linge, même en hiver.
Aérez la pièce pendant ou juste après le fonctionnement du lave-linge et du sèche-linge.
Aérez pendant ou juste après le repassage.

Limitez la diffusion de l’humidité
Dans la cuisine, couvrez les casseroles pendant la cuisson. Utilisez une hotte aspirante.
Attendez que le lave-vaisselle ait totalement refroidi avant de l’ouvrir.
Limitez la température du bain et de la douche. Raccourcissez leur durée.
Étendez votre linge dehors si vous en avez la possibilité.

Chauffez en continuité !
En période froide, il est important de chauffer de façon constante et sans interruption pour ne pas laisser l’humidité s’installer. Un chauffage modéré (19 °C) est largement suffisant.

Les absorbeurs d’humidité
Les absorbeurs d’humidité contribuent à améliorer la sensation de confort en condensant l’humidité dans un bac à vider. Pratiques et peu coûteux, ils n’éliminent pas les causes de l’humidité et sont à réserver pour les pièces que l’on ne peut ni ventiler ni chauffer. Ils sont également parfaits pour les logements qui ne sont pas occupés ou chauffés en continu. Il existe des modèles conçus pour les penderies et armoires.

Pas de camouflage ou cache-misère
Attention aux solutions qui masquent sans traiter comme la pose de lambris sur les murs infiltrés ou la pose d’un papier peint étanche ! N’envisagez pas la pose de panneaux d’isolation ou de peinture anti-humidité sans diagnostic préalable.

Humidité structurelle

Si malgré tout votre soin à éliminer les causes intérieures l’humidité persiste, le problème peut être plus grave. L’humidité peut avoir des causes extérieures, comme les infiltrations (défaut d’étanchéité de la façade, du toit, des fenêtres, des joints de maçonnerie) et les remontées capillaires (défaut d’étanchéité des fondations) ou encore une fuite sur l’installation d’eau.

Les matériaux de construction ne supportent pas d’être gorgés d’eau : ils se dégradent rapidement. Il faut donc sans attendre diagnostiquer l’origine de l’humidité et prendre les mesures qui s’imposent. Une bonne intervention anti-humidité peut couter bien moins cher au final que la mise en œuvre de travaux ou aménagements inutiles voir nuisibles.

Crédits : ©iStock

Plus d'infos sur ces thèmes : entretien, guide, maison, hygiène, confort

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Maison et équipements
les mieux notés
les plus commentés