logo_used_by_facebook
Share Print

Maison et équipements

Couettes pour nuits douillettes

Héritière des édredons rebondis de nos grands-mères mais plus pratique, légère et confortable, la couette a su s’inviter dans nos lits. Piquage, garnissage, grammage… tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir

Douces nuits… au chaud !

Savez-vous que vous passez environ un tiers de votre vie au lit ? Il est donc important de ne pas se tromper en matière de couchage ! Côté couette, la première question à vous posez est la suivante : aimez-vous dormir au frais, bien au chaud, ou les deux ? Car des couettes, il en existe pour tous les goûts ! Même pour les indécis qui pourront opter pour une couette 2 en1. Composées de 2 couches superposables, ces couettes proposent une chaleur modulable à votre guise. Si vous êtes vraiment frileux, optez pour la 3 en 1 : une couche supplémentaire pour encore plus de chaleur !

Trouvez la couette de vos rêves

Garnissage, grammage et piquage sont les principaux critères qui vous permettront de déterminer la qualité et la capacité thermique des couettes.

Le garnissage : naturel ou synthétique ?

Duvet et plume : l’isolation au naturel !
Le duvet (de canard, d’oie ou d’Eider pour les plus luxueux) respire. Il retient ainsi très efficacement la chaleur en emprisonnant un volume d’air important. Doux et gonflant, il apporte un confort moelleux. Les petites plumes donneront à votre couette élasticité et longévité. Plumes et duvet sont mélangés dans des proportions variables. Plus il y a de duvet, meilleure est la qualité de la couette. Attention ! Peu de couettes naturelles sont antiallergiques, mais il en existe. Renseignez-vous bien avant de faire votre choix !

Synthétique : le confort à petit prix
L’utilisation du polyester permet de fabriquer des couettes de bonne qualité à prix très abordable et parfaitement anti-allergiques. Il existe trois types de fibres : les ordinaires, les creuses (ou Tergal) qui contiennent de l’air et offrent ainsi une bonne isolation thermique, et enfin les fibres creuses siliconées, dont la texture et la qualité rappellent celles des couettes garnies de plumes. Gonflant garantit, même après lavage !

Grammage et piquage : des détails qui peuvent faire la différence

Le grammage est le poids du garnissage au mètre carré (g/m2). Plus il est important, meilleure est la qualité de la couette.

Les différents types de piquage déterminent quant à eux la répartition du garnissage dans la couette. Les principaux sont :
- Le piquage en ligne ou longitudinal dont les piqûres parallèles stabilisent le garnissage en bande et assurent son maintien uniforme.
- Le piquage à carreaux assure une bonne répartition et un très bon maintien du garnissage.
- Le piquage capiton optimise le gonflant et minimise la déperdition de chaleur.

 

Bon à savoir

- Toute couette doit être secouée, aérée et lavée régulièrement en respectant les recommandations du fabricant. Elle doit toujours être protégée par une housse lavable en machine. Attention, les luxueuses couettes garnies de laine cachemire, soie mélangée ou encore de poils de chameau se nettoient impérativement à sec !

- Une couette doit déborder du lit de 30 à 50 cm de chaque côté :
Pour un lit de 90 cm de large, la couette doit mesurer 140 x 200
Pour un lit de 120 cm, 200 x 200 cm
Pour un lit de 140 cm, 240 x 220 cm
Pour un lit de 160 cm, 260 x 220 cm
Pour un lit de 180 cm, 280 x 220 cm

Crédit : vm/iStock

Plus d'infos sur ces thèmes : guide, maison, confort, chambre

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Maison et équipements
et aussi...
les mieux notés
les plus commentés