logo_used_by_facebook
Share Print

Maison et équipements

Nettoyage de printemps : la chasse aux acariens est ouverte

Nous vivons souvent aujourd’hui dans des atmosphères trop confinées propices au développement des acariens et autres agents allergènes. Mode d’emploi d’un grand ménage anti-acariens.

On aère en grand

Halte aux ambiances chaudes et humides. On profite du retour du printemps pour aérer quotidiennement. La température idéale de la maison devrait être de 18° et le taux d’humidité inférieur à 50 %, quitte à utiliser un déshumidificateur d’air.

On sort le matelas

C’est le premier réservoir d’acariens de la maison, surtout s’il est vieux. On l’expose à l’air et au soleil en tapant dessus ; idem pour les oreillers et la couette. On investit dans une housse anti-acariens et on asperge la chambre avec un acaricide. On lave les pluches ou on les place une nuit au congélateur dans un sac plastique.

On secoue les tapis

Tapis et moquette sont des nids à poussière. On les shampouine et on les aspire soigneusement (en repassant plusieurs fois) de préférence avec un aspirateur doté d’un filtre HEPA (Haute efficacité pour les particules aériennes). On secoue et nettoie les rideaux.

On retire la moisissure

Les moisissures ont tendance à proliférer dans les salles de bain chaudes et humides par destination. On les retire en utilisant un fongicide et on veille à ce que la grille de ventilation soit bien nettoyée.

Crédits : Dmitry Naumov - Fotolia.com

Plus d'infos sur ces thèmes : entretien, guide, maison, hygiène, printemps

Commenter cet article
à vous la parole
  • Yolande  | 14/10/2014
    j'ai bien aime cet article surtout le petit truc pour les peluches

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Maison et équipements
les mieux notés
les plus commentés