logo_used_by_facebook
Share Print

Maison et équipements

Pelouse : les trucs des pros

L’hiver est derrière vous, il est temps de s’occuper de votre pelouse ! Qu’elle soit semée pour la première fois, entretenue ou rajeunie, une belle pelouse requiert un peu de savoir-faire… Petit cours de jardinage pour profiter dès le printemps de la douceur d’un beau gazon.

Créer sa pelouse

Un gazon peut être semé sur tous les types de sols, dès lors qu’ils sont cultivables. Trois étapes doivent être respectées sur quelques semaines : la préparation du terrain, le choix du gazon et le semis.
La première étape consiste donc à préparer le terrain pour permettre aux futures racines de pénétrer profondément dans la terre. Tout d’abord, labourez le sol manuellement (bêcher) ou mécaniquement (avec un motoculteur) pour l’ameublir. Puis déposez, selon le type de terre, de la tourbe, du fumier, de la chaux ou du calcaire broyé pour fertiliser le terrain (amender). Il est préférable d’effectuer cette opération plusieurs semaines avant de semer.
Choisissez ensuite le bon gazon : en fonction du climat (humide ou sec), de la qualité du terrain et de l’utilisation que vous ferez de votre pelouse... On ne sème pas les mêmes graminées selon que l’on destine son gazon à devenir le terrain de jeux des enfants ou un tapis végétal décoratif.

Vous aurez donc le choix entre différents gazons :

- Un gazon « rustique », très résistant, qui assure une bonne couverture du sol.
- Un gazon « sport et jeux », destiné à supporter des passages intensifs et répétitifs.
- Un gazon d’ornement, à la fois dense et fin, très « british » !

Dernière étape : le semis. Pour que le gazon lève sur une terre humide et chaude, prévoyez vos semis entre mars et juin, ou entre fin août et fin septembre. Avant de semer, ratissez le sol et émiettez la terre pour obtenir une surface plane et aérée, puis lissez votre terrain à l’aide d’un rouleau. Une fois les graines semées à la volée (environ 1 kg pour 40 m²), recouvrez-les d’une fine pellicule de terre puis repassez le rouleau pour les enfoncer dans le sol. Si le temps est sec, un arrosage en pluie fine est conseillé.

Entretenir son gazon

Le gazon requiert un arrosage régulier pour rester vert et dense. Arrosez-le en fin de journée et en quantité suffisante pour humidifier le sol en profondeur. Au printemps, votre pelouse réclamera des apports nutritifs. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour acheter l’engrais approprié à votre terre et votre gazon. La tonte de votre gazon est à réaliser une fois par semaine en période de pousse, et se fait sur herbe sèche.
Bêtes noires des jardiniers, les mauvaises herbes et les mousses peuvent faire leur apparition sur votre pelouse parfaite. N’attendez pas qu’elles l’envahissent pour agir, traitez le problème à la racine avec du désherbant, écologique de préférence. Respectez surtout le mode d’emploi, le dosage et n’épandez jamais par temps venteux. 

Une pelouse, qu’elle soit jeune ou ancienne, doit être aérée plusieurs fois par an, afin de faciliter la circulation de l’eau et de l’air. Percez simplement la terre de petits trous à l’aide de piques creuses ou de chaussures à piques.

Crédits : Paul Maguire/Shutterstock

Plus d'infos sur ces thèmes : jardin, entretien, soleil, maison, printemps

Commenter cet article
à vous la parole

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Maison et équipements
les mieux notés
les plus commentés