logo_used_by_facebook
Share Print

Maison et équipements

Rempotage et taille, les deux indispensables

Pour des plantes en pleine santé, c'est le moment de penser au rempotage des plantes d'intérieur et tailler celles de l'extérieur !

Dépoter pour tonifier

Une faible croissance ou une plante qui se recroqueville et voit ses feuilles tombées ? Voici des signes qui ne trompent pas ! Il est temps de la rempoter d'urgence.

Le mois de mars est la période idéale pour cette opération facile à réaliser. Il faut dans un premier temps, démêler les racines qui sont tassées dans l'ancien terreau, couper celles qui sont jaunies ou pourries à l'aide d'un petit sécateur. On plonge ensuite la plante dans un bon bain d'eau. Pour un meilleur drainage, on verse des billes d'argile expansée au fond du nouveau pot (de 3 à 5 cm plus large que le précédent avec un trou pour laisser passer l'eau). On dépose un peu de terreau : spécial plante verte, orchidée, pour plantes aromatiques... Chaque espèce de plante ou presque possède son propre terreau qui lui apportera les oligo-éléments nécessaires à sa croissance. On dépose la plante dans son pot et on complète avec du terreau en tassant bien et en l'arrosant.

À savoir, l'orchidée ne demande un rempotage que tous les deux ou trois ans.

Couper sans hésiter

A l'extérieur, il faut tailler les arbustes qui ne fleurissent pas (ces derniers seront taillés en été, après la floraison). S'il y a trois coupes à effectuer dans l'année, celle du printemps est la plus importante car elle va permettre de donner sa forme à l'arbuste et de le renforcer. Pour la taille d'une haie, il faut que la base soit plus large que le sommet. En taillant les arbres fruitiers (pommier, poirier...), on leur apporte de la lumière et s'assure un meilleur rendement. Commencer par supprimer les branches mortes. Pour les branches saines, il faut laisser trois yeux et couper les branches secondaires, si possible après un bourgeon tourné vers l'extérieur de la branche. C'est aussi le bon moment pour traiter les arbres fruitiers contre les parasites et champignons. Penser à nettoyer vos outils à l'alcool après chaque utilisation pour ne pas transmettre de maladies aux autres arbres ou arbustes du jardin.

Si vous êtes débutant, pas de panique pour acquérir un geste sûr, il existe un grand nombre d'ouvrages, fiches pratiques, tutos.

 

Crédits : bbbrrn/iStock

Plus d'infos sur ces thèmes : jardin, article

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

l'actu Maison et équipements
les mieux notés
les plus commentés