logo_used_by_facebook
Share Print

Vie pratique

Animaux de compagnie et équilibre alimentaire

Votre chien ou votre chat a tendance à traîner les pattes et à marcher au ralenti ? Sauf en cas de vieillesse, ce manque d’entrain peut provenir de son alimentation. Voici quelques conseils pour équilibrer au mieux les menus de vos compagnons.

Une alimentation adaptée

La ration alimentaire destinée à votre animal dépend de plusieurs éléments. Elle doit en effet être mise au point en fonction de l’âge de l’animal, de son activité quotidienne, de son stade physiologique mais aussi par rapport aux conditions météorologiques. Par exemple, un chien qui « travaille » toute la journée en extérieur, comme les chiens de garde, doit résister à de très fortes amplitudes thermiques qui vont lui demander des apports énergétiques importants par rapport à un chien de compagnie plutôt casanier.

A chacun ses habitudes

En ce qui concerne les chiens, évitez de varier trop souvent leurs menus. Si toutefois vous décidez de changer, réalisez une transition progressive étalée sur 2 semaines environ en incorporant progressivement le nouvel aliment. Quant au chat, bien plus que le goût, c’est l’odorat qui occupe une place prépondérante dans ses choix alimentaires. La fraîcheur de l’aliment proposé sera donc un élément déterminant aux yeux de votre compagnon. Pour vous faciliter la tâche, préférez les aliments secs du marché (croquettes) qui répondent parfaitement aux besoins et aux goûts de votre compagnon et leurs offrent une alimentation stable et équilibrée. N’oubliez pas mettre à leur disposition à tout moment une écuelle d’eau propre et fraîche.

Des règles à mettre en place

Le chien est à l’origine un animal de meute et a donc besoin de repères hiérarchiques forts. Il va donc naturellement chercher à affirmer sa dominance au sein de la famille, notamment en mangeant le premier lors des repas. Prenez donc l’habitude de lui donner sa gamelle après votre propre repas pour lui montrer qui est le maître ! Ne l’autorisez pas à manger près de la table familiale et dans la mesure du possible, donnez-lui ses repas à heures régulières. Il est fortement déconseillé de laisser de la nourriture en libre service pour le chien. Pour le chat, plus indépendant, qui grignote tout au long de la journée, procurez-vous un distributeur à croquettes. Sachez enfin que l’obésité de votre chien ou de votre chat diminue son espérance de vie de 2 ans.

Crédit : Shutterstock

Plus d'infos sur ces thèmes : guide, conseils, protection santé

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés