logo_used_by_facebook
Share Print

Vie pratique

Je protège mes plantes de l’hiver

Toutes les plantes ne sont pas taillées pour la rigueur des grands froids. Quelles précautions prendre pour les préserver ? Tout dépend de l’espèce, les conseils du jardinier.

Frileuses ou résistantes ?

Certaines plantes rustiques supportent bien les températures négatives notamment l’arbousier, l’agapanthe, le camélia ou l’oranger du Mexique, etc. Elles pourront donc rester dehors. Mais les plantes d’origine méditerranéenne ou tropicale (bougainvillées, agrumes, oliviers, lantanas, citronnelle, etc.) sont plus frileuses et devront être rentrées.

Les plantes qui restent dehors

Gardez à l’esprit que les plantes en pot sont plus fragiles, les racines souffrent davantage du froid qu’en pleine terre. Quelques mesures s’imposent : alignez les pots le long d’un mur afin de les abriter du vent. Enveloppez les jarres d’un voile d’hivernage que vous pourrez doubler à l’intérieur avec du papier bulle. Isolez les pots des dallages et autres carrelages souvent très froids en glissant dessous une planche en bois. Les feuillages persistants souffrent du gel, protégez-les également sous un voile d’hivernage si les températures chutent.

Les plantes qui hivernent

Les plantes les plus fragiles devront être mises hors gel, concrètement dans un local. Plusieurs conditions sont requises. Le local devra être équipé de fenêtres ou lucarnes, au moins pour les plantes avec un feuillage persistant. Il devra être frais entre 0° et 13°, les plantes ont besoin d’un « repos hivernal » et ne sont pas faites pour les ambiances chaudes et sèches de nos intérieurs. Stockez-les idéalement dans une pièce de la maison non chauffée comme le garage, la cave à condition qu’il y ait une source de lumière. Attention, enfin, de ne pas rentrer vos plantes trop tard dans la saison pour éviter un choc thermique entre des températures extérieures et intérieures trop différentes.

Crédits : JensGade/iStock

Plus d'infos sur ces thèmes : jardin, entretien, maison, hiver, conseils

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés