logo_used_by_facebook
Share Print

Vie pratique

Loisirs créatifs : le kit de survie pour dimanches pluvieux

Plus écolo, il n'y a pas ! Avec trois ficelles et deux bouts de cartons, fabriquons des merveilles ! 

Avec du matériel de récupération

Plus écolo, il n'y a pas ! Avec trois ficelles et deux bouts de cartons, fabriquons des merveilles :

  • Le théâtre de marionnettes boîte à chaussures. Le couvercle fait la scène, le fond de la boîte figure le décor. On découpe un fronton collé à l'avant, on peint le tout, et le spectacle peut commencer !
  • Les boîtes à oeufs font de magnifiques masques de monstres. Découper les pointes pour les yeux, tailler une large bouche dans le couvercle, peindre le tout, ajouter une coiffe de plumes...
  • Des packs et boîtes en carton de différentes tailles pour construire une ville. Recouvrir les boîtes de papier blanc, dessiner portes, fenêtres et balcons, peindre, coller sur une grande feuille de papier où l'on aura au préalable tracé les routes où s'affronteront les petites voitures. 

Avec des matériaux de saison

C'est l'automne, profitons d'une promenade en forêt pour rapporter du matériel.

  • Des pommes de pin. Y coller un cône en carton peint d'yeux et d'un nez pour figurer le museau de l'animal. Et voici un gentil hérisson.
  • Des feuilles rouges ou orangées, de la mousse, des brindilles, collées sur un grand carton, reconstitueront une forêt flamboyante.
  • Des marrons pour faire naître de petits personnages : maintenir ensemble les marrons grâce à des cure-dents ou des allumettes, coller un nez en lentille ou en pois cassé, des yeux en carton ou en gommettes... 

Les indispensables

Un peu de matériel spécialisé reste néanmoins bien utile. Ce qu'il faut à tout prix avoir à portée de main :

  • De la peinture, des ciseaux, de la colle.
  • Des gommettes de toutes tailles et toutes formes.
  • Des plumes colorées, toujours bluffantes en décoration.
  • Des flocons de maïs ou de pommes de terre colorés, qui se collent entre eux par humidification. Parfaits pour créer les petits acteurs du théâtre de marionnettes.
  • Des feuilles de « plastique fou » que l'on peint et découpe comme du carton, et qui, passées au four, rétrécissent en s'épaississant et durcissant. Idéal pour des badges, des bijoux ou autres décorations.
  • Quelques perforatrices à motifs (coeurs, papillons, oiseaux...).


Des restes de pelotes de laine pour confectionner des pompons ou du tricotin. 

Crédits : Кирилл Рыжов Fotolia

Plus d'infos sur ces thèmes : voiture, guide, économie, automobile, anti-gaspillage, conseils, vidéo

Commenter cet article
à vous la parole

Soyez le premier à commenter !

Connectez-vous pour commenter cet article :

les mieux notés
les plus commentés